Spiruline : bienfaits et utilisation

La spiruline est appelée « le meilleur aliment du futur » par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et « super aliment » par le grand public. Mais qu’en est-il vraiment ? Quels sont ses bienfaits et ses caractéristiques ? Ses éventuelles contre-indications ? Quand devrait-on manger de la spiruline ? Mais, avant de nous intéresser à ses propriétés, qu’est-ce que la spiruline ?

La spiruline est considérée comme une micro algue bleu vert, une algue microscopique, mais elle appartient à la famille des cyanobactéries. Il s’agit donc d’une bactérie mais comme on la cultive dans des bassins, le terme d’algue est plus généralement employé.

Il existe de nombreuses espèces de spiruline. Arthrospira platensis (son doux nom scientifique – anciennement spirulina platensis) est apparue il y a plus de 3,5 milliards d’années dans un milieu alors impropre à la vie telle que nous la connaissons aujourd’hui : atmosphère dépourvue d’oxygène, bombardements cosmiques très puissants, milieux très alcalins, températures élevées…

Ce n’est que grâce à son incroyable richesse en antioxydants, en pigments, en vitamines, en oligo-éléments, en protéines, en acides aminés essentiels que notre petite algue est parvenue à se développer, à participer à créer l’atmosphère que nous connaissons aujourd’hui et à traverser les âges pour arriver jusqu’à nous chargée de ses précieux bienfaits.

Comment consommer la spiruline ? Dans quel cas la consommer ? Quels sont ses bienfaits ? Que peut-elle vous apporter ? Toutes les questions sur la petite algue bleue, chargée de notre bien être.

Spiruline et Équilibre nutritionnel

Quels sont les bienfaits de la spiruline pour l’équilibre nutritionnel ?

La spiruline se révèle être un des éléments clés de l'équilibre nutritionnel

De plus en plus d’études mettent en avant que les aliments se sont considérablement appauvris en vitamines, en oligo-éléments, en acides gras et en minéraux, sources de carences alimentaires. Cela serait dû à l’appauvrissement des sols, à la longueur des circuits de distribution (les aliments perdant de leurs nutriments à partir du moment où ils sont cueillis), au fait que les fruits et légumes sont rarement récoltés à maturité… En parallèle, la consommation de produits transformés à exploser. Le stress s’est généralisé force nos organismes à puiser davantage dans leurs réserves. On mange davantage « sur le pouce », des repas moins riches en nutriments qui sont eux-mêmes moins bien assimilés. Notre bien être alimentaire est oublié…

Et cela se retrouve dans les carences et déficits nutritionnels des Françaises et des Français identifiées dans le cadre d’études gouvernementales à grande échelle, comme SU.VI.MAX et plus récemment ESTEBAN. Les médecins prescrivent de plus en plus de compléments alimentaires.

La prise de spiruline de manière régulière, sous forme de poudre, de paillettes et de comprimés, contribue à améliorer son « profil nutritionnel » comme disent les diététiciens. Elle est très utilisée dans les pays d’Afrique pour combattre la malnutrition infantile. En tant qu’aliment le plus riche en fer, en protéines, en vitamine B12 ou encore en bêta-carotène (précurseur de la vitamine A), la spiruline participe à des apports en nutriments plus proches des recommandations officielles pour une bonne santé. Elle peut ainsi être consommée tout au long de l’année à raison de 3 à 6 g par jour (1 à 2 cc rases de spiruline en poudre, 1 à 2 cc bombées de spiruline en paillettes).

Spiruline et Carence en fer

La lutte contre l’anémie est-elle un de ses bienfaits ?

La carence en fer (cause de 80% des anémies) est la plus fréquente des carences nutritionnelles en France. Elle touche particulièrement les enfants et les femmes en âge de procréer (20 à 30%). Près qu’un quart des femmes de 18 à 39 ans connaîtraient même une déplétion totale des réserves de fer .

La spiruline permet, en tant qu’aliment le plus riche en fer et présentant un fer hautement biodisponible, de contribuer efficacement à remonter le taux de ferritine et prévenir l’anémie ferriprive et sans effets indésirables. La nature étant bien faite, il s’agit également de la source la plus riche en vitamine B12, essentielle pour la synthèse des globules rouges.

Pour une cure de fer, nous vous recommandons une prise de spiruline quotidienne de 6 à 9 grammes pendant deux mois ou, a minima, pendant les règles. Si c’est la première fois, allez-y progressivement. Commencez par 3 grammes de spiruline par jour pendant une semaine puis passez à 6 g par jour la seconde semaine. Vous pouvez éventuellement prendre 9 g de spiruline par jour à partir de la troisième semaine.

Spiruline et le végétarisme ou véganisme

La spiruline est-elle indiquée dans le cadre d’un régime végétarien ou végétalien ?

La spiruline est l’un des meilleurs compléments alimentaires pour tous (ou presque – cf. Les contre-indications), sans effets indésirables et particulièrement pour les végétariens et les végans.

Un des nutriments que cette catégorie de personnes (à laquelle nous appartenons) a le plus tendance à manquer est le fer. Comme nous l’avons vu précédemment, la spiruline constitue une excellente source de cet oligo-élément, à la fois en termes de teneur et de biodisponibilité.

Quand on pense « végétarisme » ou « véganisme », on pense tout de suite aux protéines. La spiruline en est l’aliment le plus riche au monde. Elles sont présentes dans de nombreux aliments végétaux mais elles sont rarement complètes. Ceci signifie qu’il manque souvent d’un acide aminé essentiel, que l’organisme ne peut synthétiser. La spiruline contient également tous les acides aminés, dont les 9 considérés comme essentiels.

Enfin, il y a la question de la vitamine B12. Ce sujet fait polémique dans la communauté végan en raison d’études contradictoires parues dans les années 1990. Dans une revue de toute la littérature scientifique des 30 dernières années, il a été démontré que la spiruline, l’aliment le plus riche en B12, est une excellente source pour l’organisme humain.

La B12 étant la seule vitamine du groupe B pouvant être stockée, peut être soit prise en cure d’un mois tous les trimestres, soit tout au long de l’année.

Pour une cure d’un mois, prenez 6g de spiruline par jour (en veillant toujours à y aller progressivement lorsque c’est la première cure). Toute l’année, 3g par jour seront suffisants.

Spiruline et Maladies gastriques

Prendre de la spiruline pour prévenir les carences liées à une mauvaise assimilation des nutriments ?

Certaines pathologies gastriques impactent significativement les capacités de l’organisme à assimiler des nutriments qui peuvent se trouver en quantité suffisante dans l’alimentation des malades. C’est le cas notamment du fer qui peut alors être moins bien absorbé.

La spiruline constitue alors un complément alimentaire naturel qui peut s’avérer très utile par sa forte teneur en fer biodisponible.

Spiruline et Grossesse

Peut-on en consommer lorsqu’on est enceinte ?

La spiruline est une excellente alternative protéinée dans le régime des femmes enceintes

La spiruline, lorsqu’elle est de qualité, apporte bienfaits multiples pour les femmes enceintes. Source de vitalité, cette micro-algue contribue en parallèle au bon fonctionnement du système immunitaire, protégeant ainsi la future maman et le bébé. La spiruline est également l’aliment le plus riche au monde d’un point de vue nutritionnel, et ce particulièrement en fer.

Or pendant la grossesse, 50% des femmes présenteraient une anémie ferriprive à partir de la 25ème semaine d’aménorrhée selon l’Observatoire de la Santé . Les besoins en fer augmentent fortement en raison de l’élévation de la masse sanguine, de la croissance du fœtus et du développement placentaire.

Ce complément alimentaire naturel est également riche en protéines, centrales pour le développement du bébé, et contient de nombreux autres nutriments essentiels.

Il est primordial cependant de consommer une bonne spiruline, sans excipients, garantie exempte de contamination bactériologique et de pollution. Vérifiez que c’est bien le cas avant d’acheter de la spiruline, résultats d’analyses à l’appui. Cela est également valable pour la spiruline bio car elle peut être contenir si l’eau de son milieu de culture est contaminée.

La prise conseillée pour les femmes enceintes est de 6 g par jour minimum.

Spiruline et Allaitement

Quand on allaite, peut-on consommer de la spiruline ?

Comme dans le cas de la grossesse, elle peut tout à fait être consommée pendant l’allaitement, pourvue qu’elle soit de qualité (pure et sans contaminants de type bactéries ou métaux lourds). Elle apportera ses nombreux bienfaits et ses précieux nutriments à la fois à la maman et au nouveau-né. Ce complément naturel soutiendra ainsi notamment la vitalité de la jeune maman, propriété essentielle afin de récupérer de l’accouchement et de tenir avec un nouveau rythme de vie souvent très éprouvant. Elle favorisera aussi le développement de bonnes défenses immunitaires chez la maman et le bébé.

Quant aux nutriments, 20 à 30% des nouveaux-nés et des enfants de moins de 3 ans souffriraient de carences en fer par exemple. Un apport de spiruline pour la maman, souvent elle-même à risque de carence en fer, permettra d’éviter cette situation

D’ailleurs, savez-vous que la spiruline est l’une des deux principales sources d’acide gamma-linolénique, la première étant le lait maternel ? Il s’agit d’un acide gras précurseur de médiateurs intervenant dans les processus immunitaires et anti-inflammatoires.

La prise de spiruline conseillée pour les femmes allaitantes est de 3 g par jour minimum.

Spiruline et Minceur

La spiruline aide-t-elle à perdre du poids ? Est-elle intéressante dans le cadre de régimes amaigrissants ?

La spiruline, par sa forte concentration en nutriments et en principes actifs, est un complément alimentaire naturel reconnu comme favorisant la perte de poids . Cette algue microscopique agit en effet de plusieurs manières pour accompagner les régimes amaigrissants.

Riche en protéines, elle aide à atteindre plus vite la satiété et donc à diminuer sa ration alimentaire. Sa forte teneur en nutriments contribue à limiter les fringales lorsque celles-ci sont dues à des déficits nutritionnels. Sa capacité à réguler la glycémie est également utile dans le cadre d’un régime amincissant. En effet, si la sécrétion d’insuline n’est pas stimulée, l’organisme aura moins tendance à convertir le sucre sanguin en graisse.

Enfin, il est important de noter que les régimes pour perdre du poids sont souvent déséquilibrés et sources de carences. La spiruline participe à contrebalancer cet effet en étant l’aliment apportant le plus de nutriments au gramme sans effets indésirables.

Pour la perte de poids, nous vous recommandons d’en prendre 6 à 9 grammes par jour, 1h à 1/2h avant les repas.

Spiruline et Pathologies de la muqueuse intestinale

La spiruline aide-t-elle pour lutter contre les carences liées à une mauvaise assimilation des nutriments ?

Là encore, certaines maladies intestinales peuvent réduire de manière significative l’assimilation des nutriments qui peuvent se trouver en quantité suffisante dans l’alimentation des malades. C’est le cas notamment du fer qui peut alors être moins bien absorbé.

La spiruline constitue alors un complément alimentaire naturel qui peut s’avérer très utile par sa forte teneur en fer biodisponible.

Spiruline et Immunité

La spiruline est-elle efficace pour stimuler les défenses immunitaires et aider à faire face aux infections virales ?

L’une des principales raisons de consommer de la spiruline à l’approche et pendant l’hiver est justement de soutenir le système immunitaire. Cette algue bleue vert, de par sa richesse en nutriments et en principes actifs, contribue en effet à son bon fonctionnement.

Elle peut alors être prise en cure de 3 ou 4 mois, raison de 6 g par jour.

Spiruline et enfants ou adolescents

Quels sont ses bénéfices sur le bien-être des enfants et adolescents ?

La spiruline peut permettre à vos enfants d'avoir un apport protéiné lors de leur phase de croissance

La période de croissance implique un besoin croissant sur le plan nutritionnel. Comme nous l’avons vu, les enfants de moins de 3 ans seraient entre 20 et 30% à être touchés par la carence en fer notamment.

Les adolescents également, particulièrement les jeunes filles : la croissance importante et les pertes menstruelles expliquent que leurs besoins en fer sont élevés. Les adolescentes de 15-19 ans ont ainsi été identifiées comme un groupe à risque et une supplémentation en spiruline pourrait prévenir leurs carences.

Une spiruline de qualité, sans additifs et exempte de contamination (microbiologique, métaux lourds), peut être donnée aux bébés dès le début de la phase de diversification alimentaire à raison d’1/4 à ½ cc par jour de spiruline sous la forme de poudre (pour les biberons et les purées) ou en paillettes. Vous verrez comme ils se régalent avec nos paillettes, seules ou pour les inciter à manger leurs plats !

De 3 à 8 ans, ils peuvent consommer ½ cc à 1cc par jour de spiruline puis de 1 à 2 cc par jour ensuite. Notez qu’il s’agit ici de moyennes et qu’il n’y a pas de quantités maximales et donc de risques de surdosage. L’important est d’y aller progressivement quand on commence une cure, qu’on soit bébé, enfant, adolescent ou adulte.

Spiruline et Diarrhées chroniques

Prendre de la spiruline pour lutter contre les carences liées à une mauvaise assimilation des nutriments ?

Si vous souffrez de diarrhées chronique, il se peut que vous ayez des difficultés à assimiler les nutriments (fer, etc.) des aliments que vous mangez.

La spiruline constitue alors un complément alimentaire naturel qui peut s’avérer très utile par sa forte teneur en fer et d’autres vitamines/oligo-éléments biodisponibles.

Spiruline et Vitalité

La spiruline donne-t-elle de la vitalité ?

Parmi les bienfaits de la spirulina platensis figure son étonnante propriété à apporter énergie et vitalité lorsqu’on se sent faible, fatigué. Il s’agit en effet d’une des allégations de santé officielle pour la spiruline que beaucoup de nos clients le confirment. Elle n’agit cependant pas comme un excitant, à l’instar du café, mais comme un fortifiant général de l’organisme. Elle contient notamment une forte concentration en fer qui contribue à réduire la fatigue et à optimiser le métabolisme énergétique. Cette action est accrue par la richesse de la spiruline en vitamines B, notamment la B12, et en d’autres minéraux et oligo-éléments essentiels.

Pour une cure ‘vitalité’, nous recommandons de prendre de 6 à 9 g de spiruline par jour pendant 2 mois.

Spiruline et Sport

Quels sont les bienfaits de la spiruline dans le cadre d’une pratique sportive ?

La spiruline c'est bon pour les sportifs en phase de récupération

La spiruline est l’un des meilleurs compléments alimentaires pour les sportifs ! Elle apporte beaucoup de protéines et de micro-nutriments essentiels pour soutenir votre pratique sportive et vous aider à vous dépasser.

Bien qu’elle soit encore très peu utilisée aujourd’hui par certaines personnes, sa richesse en protéines (70g de protéines pour 100g), sa composition nutritionnelle et son origine naturelle par rapport aux autres compléments alimentaires sont de vrais atouts. D’autant plus que les protéines de la spiruline sont particulièrement biodisponibles.

La spiruline participe ainsi à réduire la fatigue (fer, magnésium, vitamines B1 et B2) et à optimiser les fonctions physiologiques (vitamines B1, B2) ainsi que le métabolisme énergétique (vitamines B1, B2, B12, fer, magnésium). Cette micro-algue favorise également la synthèse des globules rouges/hémoglobine et le transport de l’oxygène dans les cellules (fer, vitamines B2 et B12) tout en influant sur le maintien de l’équilibre électrolytique et la synthèse protéique (magnésium).

La spiruline soutient aussi le fonctionnement du système nerveux (vitamines B1, B2, B12), central pour la contraction musculaire (magnésium) ainsi que les fonctions cardiaque (vitamine B1) et psychologique/cognitive (magnésium, fer).

La spiruline présente également de puissantes propriétés antioxydantes qui contribuent à protéger les cellules contre le stress oxydatif. Celui-ci provient de la vie normale des cellules mais est fortement renforcé par une activité physique intense ou prolongée.

On comprend aisément pourquoi la spiruline est autant indiquée pour les sportifs. Et ce, d’autant plus lorsqu’on sait que la spiruline est un cocktail de nutriments fonctionnant en synergie. Ainsi, par exemple, la spiruline est à la fois l’aliment le plus riche en fer et le plus riche en vitamine B12. Cette vitamine est essentielle à la formation des globules rouges à partir du fer tandis la vitamine B2 (la spiruline en est une excellente source) intervient cette fois dans le métabolisme du fer. Il s’agit aussi l’aliment à la plus forte teneur en bêta-carotène, précurseur de la vitamine A qui participe également au métabolisme du fer.

Et pour finir, la spiruline contribue à de bonnes défenses immunitaires, qui peuvent être mises à mal lors d’entraînements trop intenses ainsi que durant des compétitions. Cela évite bien sûr l’affaiblissement de l’organisme, mieux préparé à faire face aux pathogènes, mais cela permet aussi de diminuer les risques de rater des entraînements pour cause de maladie.

Au niveau des posologies, prenez-en (toujours progressivement si c’est la première fois) 6 à 9 g par jour. En période de compétition, vous pouvez monter à 15 g par jour.

Spiruline et Chevelure

Quels sont les bienfaits de la spiruline pour les cheveux ?

La spiruline a un effet naturel sur la santé du cheveu.

La spiruline est de plus en plus utilisée pour renforcer la santé et la beauté des cheveux. Ses effets bénéfiques sont de plus en plus reconnus par un nombre croissant d’utilisatrices sur plusieurs aspects de la chevelure. Elles citent notamment des bienfaits sur la pousse, le volume, l’épaisseur et l’éclat de leurs cheveux.

Ces bienfaits pour les cheveux s’expliquent par sa richesse en nutriments essentiels que sont les protéines, le fer, les vitamines B, les antioxydants… Elle est par exemple riche en bêtacarotène, un pigment qui favorise la brillance du cuir chevelu. Cette algue bleu vert est également l’aliment le plus riche en protéines, favorisant ainsi la synthèse de la fameuse kératine. Cette dernière représente 95% de la composition du cheveu.

Notons que l’apparence des cheveux nous donne des indications sur notre santé. Ainsi, la perte de cheveux, notamment au lavage et au brossage, est un des signes d’une anémie ferriprive. La spiruline étant le meilleur complément alimentaire naturel contre les carences en fer, elle sera très efficace pour renforcer les cheveux dans un tel cas. Ou encore, les dysfonctionnements de la glycémie peuvent engendrer une sécheresse du cuir chevelu, voire favoriser la chute des cheveux. Là encore, elle sera toute indiquée grâce à ses propriétés de régulation du taux de sucre dans le sang.

Avant d’acheter de la spiruline pour prendre soin de vos cheveux, sachez que ceux-ci sont sensibles aux métaux lourds. Ces métaux toxiques, pouvant causer la perte de cheveux, sont parfois retrouvés dans des spirulines de mauvaise qualité. Veillez donc à choisir une spiruline garantie sans métaux lourds par des résultats d’analyses comme ceux-ci.

La spiruline apportera ses bienfaits à votre chevelure en la consommant (voie interne) et/ou en l’appliquant en masque capillaire (voie externe). Dans le premier cas, nous vous recommandons la spiruline en paillettes extra-croquantes à ajouter à vos plats ou sous forme de comprimés purs, sans excipients, pour la facilité d’utilisation. Pour les masques, la spiruline est utilisée sous forme de poudre ou sous forme de paillettes.

Spiruline et Glycémie

La spiruline est-elle efficace pour réguler le taux de sucre dans le sang ?

Une des propriétés de la spiruline est justement sa contribution à la régulation de la glycémie. Selon les autorités de santé européennes et sur la base étude publiée en 2018 , cette action est obtenue avec une prise d’au moins 1,5g par jour pendant 2 mois.

La spiruline peut être ainsi intégrée à un régime hypoglycémiant pour les personnes souffrant d’un pré-diabète ou à risque d’en déclarer un.

Spiruline et Antioxydants

La spiruline a-t-elle des propriétés anti-âge ? La spiruline aide-t-elle contre les radicaux libres ?

Selon une publication scientifique , évaluée par l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) et traitant des effets hypolipidémique (hausse du bon cholestérol et baisse du taux de cholestérol), anti-inflammatoire et antioxydant de la spiruline, cette micro-algue aurait également des propriétés antioxydantes intéressantes à partir d’une consommation de 2 à 3 g par jour.

La spiruline contribue donc effectivement à la lutte contre le stress oxydatif, l’une des principales causes du vieillissement.

Spiruline et Vitamine B12

La spiruline est-elle une bonne source de vitamine B12 ?

Cette question est particulièrement sensible pour les végans, la B12 ne se trouvant pas dans les végétaux. Les omnivores peuvent ainsi en trouver dans les abats particulièrement et même les végétariens trouveront de la B12 dans les œufs et surtout les produits laitiers.

Pour rappel, certaines de nos bactéries intestinales produisent de la B12 que nous assimilons. Il est cependant très rare que cette production dite « endogène » soit suffisante pour répondre à nos besoins physiologiques.

La spiruline, en tant que bactérie, est en fait l’aliment le plus riche en B12. Il existe cependant une controverse datant des années 1990 et entretenue par les laboratoires vendant de la B12 industrielle.

Sans entrer dans les détails (pour plus de précisions, reportez-vous à cet article de fond ), ce n’est qu’en 2010 qu’une étude parue dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry confirme que la spiruline est une excellente source de méthycobalamine (la B12 dite « active » ou « vraie B12 ») biodisponible pour l’homme.

Notons également les conclusions d’un essai clinique réalisé en double-aveugle paru en 2017 . Les chercheurs indiquent une diminution importante du nombre de transfusions dans le groupe spiruline (28 enfants ont reçu 5 g /jour tandis que le groupe contrôle de 25 enfants ont reçu un placebo) pourrait « être expliquée par la richesse en B12 de la spiruline », illustrant ainsi sa biodisponibilité.

La spiruline est par ailleurs une excellente source de fer et de protéines pour les personnes suivant un régime végétalien.

Spiruline et Dermatologie

La spiruline est-elle bonne pour la peau ? Permet-elle de combattre l’acné ?

La spiruline a d'excellentes vertus pour avoir une peau saine et détoxifiée

La spiruline est un cocktail de nutriments et de principes actifs aux nombreux bienfaits. Riche en antioxydants, en bêta-carotène et en vitamines B, cette algue bleu vert agit positivement sur la santé de la peau. Elle est d’ailleurs très utilisée dans les crèmes de soin .

Quant à l’acné, il s’agit d’une maladie hormonale qui peut poser de vrais problèmes de peau et être très mal vécue, particulièrement pendant l’adolescence. Ces éruptions cutanées peuvent engendrer des cicatrices qui perdureront ensuite tout au long de la vie.

Dans le cadre d’un régime alimentaire approprié et associée à une bonne hygiène de la peau, la consommation de spiruline contribuera à contrôler l’acné.

Ses bénéfices pour la santé et la beauté de la peau interviennent sur trois niveaux :

  • Un apport de nutriments essentiels pour nourrir et aider à protéger la peau, notamment contre les radicaux libres,
  • Un renforcement du système immunitaire, qui permet de contrer les infections cutanées notamment,
  • Une aide à la cicatrisation, grâce au bêta-carotène, à la vitamine E et au zinc.

Pour ce qui est du régime alimentaire, il est recommandé de limiter la consommation de graisses saturées, de produits laitiers et d’aliments à indice glycémique élevé. L’hygiène de vie joue également un rôle important, le stress pouvant favoriser des poussées acnéiques. Enfin, au niveau de l’hygiène du visage, préférez des solutions douces, ne provoquant pas de sécheresse cutanée qui stimulera en réponse la sécrétion de sébum.

La spiruline peut être utilisée de deux manières. Elle peut être consommée dans les plats (nous vous recommandons pour cela notre spiruline sous forme d’excellentes paillettes extra-croquantes) et/ou prise avec un verre d’eau (les paillettes de spiruline peuvent également être avalées ainsi, sans croquer, mais la forme la plus simple et pratique est le comprimé, pur et sans excipient). La consommation de spiruline sera également efficace intégrée dans un masque à appliquer sur le visage. Vous pouvez notamment essayer le masque spécial peaux acnéiques Spiruline-Citron-Argile (2cc de chaque plus 1cc de poudre de cannelle), deux fois par semaine.

Pigments et enzymes de la spiruline

Ces bienfaits de la spiruline sont dus notamment à sa richesse en pigments et en enzymes. Cette concentration était nécessaire pour profiter à plein des puissants rayons solaires tropicaux tout en s’en protégeant.

Les scientifiques en ont identifié plus d’une dizaine mais ceux qui les ont particulièrement intéressés sont la phycocyanine, le bêta-carotène, la chlorophylle et l’enzyme Superoxyde dismutase (SOD).

La phycocyanine est le pigment bleu caractéristique de la famille à laquelle appartient la spiruline. Très rare dans la nature donc, ce pigment participerait à l’oxygénation cellulaire et possèderait de puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

Le bêta-carotène est le principal caroténoïde présent dans la spiruline. Il permet également de lutter contre le stress oxydatif (radicaux libres) et il constitue le principal précurseur de la vitamine A. Il est à ce titre souvent appelé provitamine A.

La chlorophylle, le pigment vert connu dans le cadre de la photosynthèse, participe de concert avec la phycocyanine à l’oxygénation de l’organisme. La chlorophylle est souvent utilisée par les naturopathes pour ses propriétés ‘détox’ et alcalinisantes.

Quant à la Superoxyde dismutase (SOD), il s’agit d’une puissante enzyme antioxydante qui est aussi naturellement présente dans le corps humain.

Menu