PRECAUTIONS D’EMPLOI ET BON USAGE DES HUILES ESSENTIELLES

Les huiles essentielles de qualité, complètes (non décolorée, non déterpénée, non rectifiée), sont très concentrées. Il s’agit, comme son nom l’indique, de l’essence de la plante, ses principes actifs extraits de manière douce, par entraînement à la vapeur. A ce titre, une huile essentielle est très puissante. Employez-la toujours avec modération et prenez certaines précautions dans son usage.

Les huiles essentielles commercialisées sur la boutique Dihé sont recommandées dans le cadre d’une cure Immunité qui vous permet d’améliorer vos défenses immunitaires pour mieux passer l’hiver.

Il est intéressant de suivre l’actualité du comité français de pharmacopée « Plantes médicinales et huiles essentielles ». Ce comité fait partie de l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Huiles essentielles – Peut-on les consommer ou doivent-elles seulement être utilisées sur la peau?

  • Certaines sont comestibles (à ingérer toujours avec prudence !) mais d’autres absolument pas. Toujours bien vérifier sur les pages produits, les emballages.
  • En cas de doutes ou d’interrogations, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
  • Lorsqu’elles sont utilisées par voie orale, elles doivent être diluées, notamment dans une huile alimentaire, du miel ou du sucre.
  • Respecter le mode d’utilisation indiqué.
  • Ne jamais dépasser la dose journalière recommandée.
  • Leur utilisation ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.
  • Si vous avez appliqué trop d’huile essentielle sur votre peau et que vous ressentez des douleurs ou des brûlures, mettez immédiatement des compresses d’huile de ricin pour absorber l’excès. Laissez agir 30 minutes minimum. Contactez votre médecin si les symptômes persistent.

Huiles essentielles – Evitez de les appliquer sur certaines zones !

  • N’utilisez jamais d’huile essentielle pure sur les muqueuses (bouche / parties génitales).
  • N’appliquez jamais une huile essentielle sur les yeux, le contour des yeux et dans les oreilles. En cas de contact, appliquez abondamment une huile végétale neutre, rincez à l’eau puis consultez immédiatement un médecin.

Huiles essentielles – Sont-elles adaptées aux femmes enceintes et aux enfants ?

  • D’une manière générale, l’usage est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes sensibles aux huiles essentielles ou présentant un cancer hormono-dépendant ainsi que les personnes épileptiques. Sauf avis médical, n’utilisez pas non plus d’huiles essentielles chez les enfants de moins de 7 ans. En règle générale, faites toujours un test d’application de l’huile essentielle dans le pli du coude, au moins 48h avant de l’utiliser.
  • Nos flacons disposent d’une capsule codigoutte. Celle-ci sert comme compte-goutte mais également pour la sécurité des enfants. Les huiles essentielles doivent tout de même être toujours conservées hors de leur portée.

Huiles essentielles – Que faire en cas d’allergies ?

  • En cas d’allergies respiratoires ou d’asthme, n’inhalez pas directement leurs diffusions.
  • Certains composés naturels peuvent présenter un risque d’allergie chez certaines personnes sensibles lorsque l’huile essentielle est incorporée dans une composition cosmétique (selon le 7ème Amendement de la Directive Européenne relative aux produits cosmétiques (2003/15/CE)). Par exemple, dans le cas de l’huile essentielle de lavande, il s’agit du linalol et, dans une moindre mesure, du limonène.

Huiles essentielles – Que faire en cas d’ingestion accidentelle ?

  • En cas d’ingestion accidentelle, rincez la bouche avec une huile végétale alimentaire. Contactez immédiatement un centre anti-poison et consultez un médecin. Ne pas faire vomir. Si possible, il est conseillé d’avaler 1 ou 2 cuillerées d’huile végétale alimentaire afin de diluer l’huile essentielle.

Huiles essentielles – Des interactions avec les médicaments ?

  • Ne les associez pas avec un traitement médicamenteux sans avis médical.
  • Consultez un médecin pour toute indication thérapeutique ou tout traitement par voie orale.
Menu