Les pigments et enzymes présents dans la Spiruline

La phycocyanine n’est pas le seul pigment présent dans la spiruline. Explications.

La spiruline pousse naturellement dans des conditions extrêmes qui lui ont imposé de développer des capacités hors du commun pour le captage de l’énergie solaire (et pour s’en protéger !). C’est ainsi qu’elle a développé plus d’une dizaine de pigments pour transformer cette énergie en signaux électriques, par le biais de la fameuse chlorophylle, le centre de ce système.

La spiruline fait partie de ces microalgues bleues qui concentrent le plus de biophotons, des éléments lumineux si faibles et pourtant porteurs de tellement d’informations. Récemment, il a été démontré que nos cellules communiquent entre elles par l’échange de ces particules de lumière.

Les Caroténoïdes

Le β-carotène (cf. Provitamine A) représente 56% des caroténoïdes totaux de la spiruline, le reste étant composé principalement de physoxanthine et de cryptoxanthine.

Ces nutriments travaillent en synergie pour lutter contre les radicaux libres comme ceux produits lors des efforts physiques intenses ou d’endurance. Ils sont aussi assimilables que ceux des carottes et des légumes à feuille et il a été démontré que lorsque seulement 1g de spiruline est consommé quotidiennement par des personnes souffrant de déficience chronique, leur état se trouvait grandement amélioré au bout de 5 mois.

La spiruline Dihé contient 195mg de caroténoïdes pour 100g.

La chlorophylle

La chlorophylle permet d’oxygéner l’organisme, de le désintoxiquer et surtout de maintenir l’équilibre acido-basique. L’alimentation moderne, qui est axée sur une consommation exagérée d’aliments riches en protéines ou industrialisés, favorisent une trop forte acidification de l’organisme. Pour maintenir l’équilibre acido-basique, le corps doit puiser dans ses bases, c’est-à-dire principalement ses réserves de minéraux tels que le calcium et le magnésium. La conséquence est une déminéralisation, porte ouverte aux problèmes nerveux et à l’ostéoporose.

La chlorophylle exerce également une action stimulante sur les muscles, les nerfs et tonifie le cœur tout en participant à la synthèse de l’hémoglobine lorsqu’elle est associée à une quantité adéquate de magnésium. Or la spiruline est également l’aliment le plus riche en ce nutriment essentiel !

L’organisme connaît deux sources principales d’énergie. Il y a l’énergie provenant de la transformation chimique des aliments et l’énergie solaire emmagasinée par la chlorophylle, cette énergie étant directement libérable lors de la consommation (comme le glycogène, particularité de la spiruline).

Elle favorise également la guérison des blessures et plus généralement, il a été démontré que la chlorophylle stimule les fonctions de presque tous les organes.

La spiruline de Dihé contient 790mg de chlorophylle et 400mg de magnésium pour 100g.

La Phycocyanine présente dans la Spiruline

Ce pigment (bleu) est très rare car spécifique aux algues bleue-vertes. Il absorbe à lui tout seul le spectre quasi-total des fréquences de la lumière solaire pour le convertir en signal électrique et ainsi en stocker l’énergie.

La structure moléculaire de la phycocyanine est quasi similaire à celle de l’érythropoïétine (plus connue dans le milieu sportif sous l’acronyme EPO), le coeur de l’hémoglobine sanguine humaine. Elle permet à l’organisme de conserver des réserves d’oxygène suffisantes au sein du globule rouge et lui assure un fonctionnement plus “confortable” même dans des situations d’effort intense.

En bref, grâce à la phycocyanine, la spiruline a une action similaire à l’érythropoïétine dans le domaine de l’oxygénation cellulaire, tout en étant parfaitement naturel et sans aucun effet secondaire.

Des études récentes ont également démontré les propriétés anti-inflammatoires et anti-tumorales de la phycocyanine et elle se révèle également être un anti-oxydant très puissant. Elle neutraliserait 20 fois plus de radicaux libres que la vitamine C et 16 fois plus que la vitamine E.

La phycocyanine, la chlorophylle et les caroténoïdes sont les principaux et les mieux connus des nombreux pigments naturellement présents dans la spiruline. Pour potentialiser encore davantage leur action antioxydante, la spiruline est également riche en enzymes utiles pour notre organisme.

La SuperOxyde Dismustase (SOD)

La spiruline contient une grande quantité d’enzymes, dont la principale est la SOD (de 10,000 à 37,500 unités pour 10g). C’est une enzyme clé, dont le rôle est déterminant dans la protection contre les radicaux libres (encore !).

Une récente étude a démontré les effets préventifs de la spiruline sur les muscles du squelette d’athlètes non-entraînés via l’activité de la SOD.

Et comme tout antioxydant, la SOD lutte contre le stress oxydatif induit par les efforts physiques intenses ou prolongés, permettant ainsi de réduire les dommages physiques et le temps de récupération.

, , ,
Article précédent
Bienfaits de la spiruline – Lutte contre l’anémie hypochrome
Article suivant
8 critères de qualité pour savoir où acheter la meilleure spiruline, bio, naturelle, nutritive

Related Posts

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Menu