La spiruline améliore la performance des coureurs à pied

Selon un article rédigé par des chercheurs de l’Université de Thessalonique en Grèce et publié dans le journal médical ‘Medicine & Science in Sports & Exercise’, la spiruline optimise le métabolisme énergétique des athlètes et leur permet d’améliorer leurs performances.

Au début des années 2000, des chercheurs taïwanais avaient découvert que la prise de spiruline par des athlètes augmentait à la fois leur tonus, leur endurance et protégeait également leurs muscles contre le stress oxydatif généré par leurs activités physiques poussées. En 2010, leurs homologues grecs ont reproduit cette expérience avec 9 étudiants sportifs qui courraient en moyenne deux fois par semaine depuis trois ans.

Les étudiants ont dû courir sur un tapis roulant aussi longtemps qu’ils le pouvaient, la première fois après avoir pris un placebo et la seconde après avoir consommé de la spiruline. Ils ont commencé à une vitesse correspondant à 70-75% de leur V˙O2max pendant 2h puis ils ont accéléré à 95% de leur V˙O2max jusqu’à épuisement. Les scientifiques ont réalisé et analysé des prélèvements sanguins avant, juste après et 1h, puis 24h et enfin 48h après les exercices.

Les sujets de cette expérience ont consommé 6 g de spiruline (arthrospira platensis) de bonne qualité par jour pendant une période de 4 semaines avant de réaliser le test en prenant la microalgue au moment des repas (2g matin, midi et soir).

Les chercheurs ont mis en évidence que les sportifs ayant consommé de la spiruline quotidiennement ont amélioré leur endurance de 32% par rapport à la prise de placébo. Le groupe ‘Spiruline’ a également optimisé son métabolisme énergétique en utilisant moins de glucides (-10,3% par rapport au placébo) et en oxydant davantage de lipides (+10,9% par rapport au placébo). En d’autres termes, la spiruline associée à une activité physique soutenue présente un effet brûle-graisse particulièrement intéressant !

Au niveau du stress oxydatif, les taux de GSH (la forme active du glutathion, anti-oxydant majeur produit par notre organisme) se sont révélés significativement plus élevés suite à la consommation de spiruline (trait plein du graphique ci-dessous). Quant aux substances réactives à l’acide thiobarbiturique (TBARS en anglais), marqueurs clés du stress oxydatif, leur niveau a fortement augmenté après l’exercice avec placébo mais pas dans le cas de la supplémentation en spiruline.

Selon les chercheurs, la consommation d’une faible quantité de spiruline (6g/jour) a ainsi conduit à une amélioration des performances physiques, une utilisation optimisée des lipides, un accroissement des concentrations en GSH et une meilleure protection contre le stress oxydatif.

Source:
Med Sci Sports Exerc. 2010 Jan;42(1):142-51.

Dihé a sélectionné pour vous une spiruline de qualité supérieure cultivée de manière artisanale dans son environnement naturel. N'hésitez pas à l'essayer !

, ,
Article précédent
Bienfaits de la spiruline – Prévention du cancer buccal
Article suivant
Quels sont les bienfaits de la spiruline pour les cheveux ?

Related Posts

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Menu