La spiruline : une solution contre les allergies et le rhume des foins ?

La spiruline, algue bleu-vert riche en nutriments, est source de nombreux bienfaits pour la santé. Selon un article publié dans la revue scientifique Journal of Applied Phycology, certaines études précliniques et cliniques indiqueraient que la spiruline pourrait réduire le taux de cholestérol, prévenir le cancer et lutter contre la nephrotoxicité causée par les métaux lourds. D’autres recherches souligneraient également les bienfaits de la spiruline chez des personnes souffrant d’allergies et de rhume des foins. Selon les études ci-dessous, la spiruline soulagerait les symptômes de certains types d’allergies. Notamment les rhinites allergiques saisonnières (ou rhume des foins), causées par l’allergie au pollen, ainsi que les rhinites allergiques chroniques (perannuelles), causée par d’autres allergènes présents dans l’air.

La spiruline inhibe les réactions allergiques induites par les mastocytes à médiation cellulaire des rats

De nombreuses allergies telles que l’asthme, l’eczéma et le rhume des foins sont en grande partie déclenchées par les mastocytes. Un allergène, tel que le pollen, la poussière, etc. déclenchera chez une personne dont le système immunitaire est sensibilisé et exposé à celui-ci, la production d’anticorps, les immunoglobulines E (IgE).

Photo d'une plante qui libère son pollen dans l'air

Ces anticorps se fixeront sur les mastocytes qui libéreront alors de l’histamine. Cette substance chimique est responsable des symptômes typiques de l’allergie (dans le cas du rhume des foins : le nez qui coule et les yeux qui piquent). À la fin des années 1990, une équipe de chercheurs a découvert que la spiruline pouvait inhiber les réactions allergiques induites par les mastocytes stimulés de manière artificielle, en réduisant le taux d’histamine des rats. Selon cette étude, publiée dans le numéro d’avril 1998 de la revue médicale à comité de lecture Biochemical Pharmacology, les effets antihistaminiques naturels de la spiruline observés chez des rats de laboratoire étaient proportionnels à la dose de spiruline qu’ils avaient reçue : l’effet protecteur était d’autant plus puissant que la dose de spiruline administrée était importante.

La spiruline offrirait une protection contre la rhinite allergique chez l’homme

Selon une étude intéressante publiée dans la revue Journal of Medical Food au printemps 2005, la spiruline pourrait avoir des effets protecteurs contre la rhinite allergique chez l’homme. Au cours de cette étude randomisée en double aveugle, avec répartition aléatoire et contrôlée par placebo, des personnes souffrant d’allergies ont reçu soit de la spiruline, soit un placebo. L’étude s’est déroulée sur 12 semaines et a porté sur 34 adultes âgés de 18 à 55 ans qui présentaient des antécédents de rhinite allergique, mais aucun autre problème de santé. Les chercheurs ont découvert que l’absorption de 2000 mg de spiruline par jour inhibait la production d’Interleukine 4. L’Interleukine 4, ou IL-4, est une cytokine qui favorise la production d’immunoglobuline E (IgE), un anticorps pouvant déclencher une réaction allergique telle qu’une rhinite allergique saisonnière (rhume des foins) causée par le pollen, ou une rhinite chronique, causée par d’autres allergènes présents dans l’air. Cette étude a été approuvée par le comité d’examen institutionnel de l’Université de Californie à Davis.

D’après une autre étude randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, publiée dans le journal European Archives of Oto-Rhino-Laryngology en octobre 2008, une consommation régulière de spiruline réduirait de manière significative les symptômes de rhinite allergique comme le nez qui coule, les éternuements, la congestion nasale et les démangeaisons. Cette étude a porté sur un total de 150 patients souffrant de rhinite allergique, dont 129 ont suivi le traitement tel que défini par le protocole pendant 6 mois. Durant cette période, chaque patient a pris cinq comprimés par jour : soit 2000mg/jour de spiruline, soit un placebo et aucun d’entre eux ne fut autorisé à prendre de médicament contre les allergies ou le rhume des foins.

Où acheter de la spiruline ? Mais surtout, quelle spiruline ?

Car on trouve de tout, à tous les prix ! Comme souvent, il faut mettre le prix pour avoir de la qualité. Mais une spiruline chère ne sera pas forcément bonne.

Avant d’en acheter, lisez absolument cet article sur les critères de qualité de la spiruline !

Dihé a sélectionné pour vous une spiruline de qualité supérieure cultivée de manière artisanale dans son environnement naturel. N'hésitez pas à l'essayer !

,
Article précédent
Prévenir les cancers : quels aliments consommer ?
Article suivant
Spiruline : consommée pendant la grossesse, elle protège le bébé des métaux lourds

Related Posts

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Menu