Qu’est ce que le stress ?

Nous vivons actuellement dans une société où le stress est omniprésent, voir normal. Si nous ne pouvons éviter le stress, nous pouvons en revanche trouver des moyens pour le rendre moins handicapant en apprenant à l’utiliser de manière intelligente. L’idée est qu’il ne faut pas que la situation générant un stress dit « positif » s’installe durablement, pouvant à la longue devenir un stress  « négatif ». Ce dernier s’appelle aussi « stress chronique », et peut aussi se transformer en « burn-out » si la phase chronique dure trop longtemps.

Le stress, nécessaire a notre adaptation

Physiologiquement, le stress a une fonction adaptative. Il permet de mobiliser nos ressources afin de nous préparer à affronter un danger, ou tout changement important dans notre environnement. Le stress est avant tout bénéfique, étant donné qu’il favorise  l’utilisation de  toutes nos capacités, lors d’une attaque extérieure par exemple ; et provoque une réaction de défense, ou de fuite. Cependant, si celui-ci perdure, c’est à ce moment là qu’il peut devenir nocif pour l’organisme.

Comment agit le stress « utile » sur votre organisme

Schématiquement, lorsqu’un agent exogène ou endogène (le stress provient à 99% de notre imagination) va  positionner une personne dans un état de stress, l’hypothalamus, va envoyer un message en fonction de l’information qu’il reçoit à l’hypophyse par l’intermédiaire des voies sanguines. Celui-ci met en jeu la glande surrénale sécrétant de la noradrénaline et de l’adrénaline dans le sang. Ces hormones vont servir de messager à l’ensemble de l’organisme pour mobiliser le corps à la réaction adaptée.

Stress pathologique et ses impacts physiologiques

Seulement, ce stress utile et indispensable peut se prolonger dans le temps si l’agent stressant perdure. L’organisme entre alors en résistance et se met à sécréter ce que l’on nomme l’hormone du stress : le cortisol. Produit par les glandes surrénales, le cortisol assure plusieurs fonctions dont celle d’augmenter le taux de glucose. Il va apporter encore plus d’énergie aux muscles, au cerveau et au cœur pour qu’ils puissent rester en alerte face à cette période stressante qui s’éternise. Jusqu’à la dépression dopaminergique, suivie d’un épuisement  de l’organisme, que l’on appelle « le burn out » qui est corrélé à une chute totale du cortisol : la surrénale est épuisée et ne produit plus de cortisol. On assiste a la chute de la DHEA, de la sérotonine, de la dopamine, du magnésium et c’est l’entrée dans le cercle vicieux du manque de magnésium…C’est un épuisement physique et psychique total.

stress pathologique qui peut avoir un impact psychologique

Pistes pour mieux gérer le stress

Certaines techniques comme le yoga, la psychothérapie, la sophrologie et l’hypnose, et d’autres pratiques, permettent de mettre le doigt sur l’événement stressant qui persiste si celui-ci est d’origine traumatique.

Cependant la micro et la macro nutrition ont également un rôle non négligeable à jouer dans le stress. Eh oui, de nos jours l’alimentation peut elle aussi jouer un grand rôle dans notre bien-être psychologique, et donc, au niveau du stress et de l’anxiété, entre autres. Derrière toutes émotions, se trouvent en réalité certains neurotransmetteurs. Ces agents de liaison neuronale qui nous permette, de nous sentir, heureux, triste, maussade, irrité… et sont naturellement produits par votre corps à partir d’acides aminés, de cofacteurs, et d’enzymes.

Ceci n’est plus à prouver, certaine hormones dont la sérotonine (hormone du bien-être) est synthétisée dans l’intestin, et un désordre de la barrière intestinale et du microbiote, créera un désordre au niveau des neurotransmetteurs.

La micro nutrition et les plantes pour mieux s’adapter

  • Besoins accrus en Magnésium: Lorsque la phase d’alarme se met en route, l’adrénaline sécrétée a pour conséquence de chasser le magnésium des cellules musculaires vers le sang pour ensuite l’éliminer par les urines.  Cependant en cas de stress, le magnésium est indispensable pour retrouver le calme, et pour la détente musculaire (principalement pour les stress qui conduisent à la spasmophilie par exemple). Il faut donc assurer un apport quotidien de magnésium, dès les premiers signes d’un éventuel stress.

> Essayez le Magnésium Marin Transcutané Dihé, le plus pur et le plus assimilable.

  • Les vitamines B à la rescousse: De plus les vitamines du groupe B sont nécessaires à la synthèse des neurotransmetteurs. La vitamine B6 est connue pour agir sur le système nerveux et sur les fonctions psychologiques. La spiruline riche en vitamine b12 sera également une alliée de taille contre le stress.
  • La spiruline détient d’autres secrets. Elle favorise la détente, diminue le stress, l’anxiété, et la nervosité. Elle est une algue riche qui sera un trésor pour l’organisme ; lors d’une phase de stress chronique, elle viendra soutenir l’organisme et lui sera indispensable.
  • Spiruline en comprimés

    25,00 TTC
    Ajouter au panier

Dihé a sélectionné pour vous une Spiruline crue, exceptionnellement riche en phycocyanine et de qualité gastronomique

Essayez-la, vous l’adorerez !

  • Le Ginseng rouge pour apaiser, et se rebooster positivement, le ginseng est une plante qui permet de tonifier l’organisme lors de grands moments de fatigue, ou d’affaiblissement, c’est ce qu’on appelle « une plante adaptogéne », c’est-à-dire, qu’elle aide l’organisme à s’adapter au stress émotionnelle. Elle permet de rétablir la capacité de travail physique, et accroit la concentration intellectuelle.De plus le Ginseng a d’autre bienfaits, il est riche en vitamines B, C et E ainsi que de nombreux oligo-éléments comme le, zinc, l’arsenic, le fer, le magnésium, le cuivre, le potassium, le phosphore, le calcium, la silice, le manganèse, et le cobalt. Elle permettra donc à l’organisme une récupération en profondeur.
  • Promo ! panax ginseng rouge de corée photo du pot et de sa boîte

    GINSENG ROUGE de Corée

    62,00 TTC
    Ajouter au panier

Le ginseng rouge de corée, adaptogène par excellence

  • « Que ton alimentation soit ton premier remède ! » Certaines reformes alimentaire on des bienfaits considérable sur le stress ! Corrélée aux plantes, l’alimentation à un grand rôle a jouer dans le bien-être psychique !

Cet article vous est proposé par Sophie Léra, Naturopathe

Menu