La spiruline : danger ?

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) vient de publier une mise en garde sur l’importance du choix d’une spiruline de qualité. Elle insiste sur les risques de contamination de la spiruline ainsi que des compléments alimentaires à base de spiruline. Ces contaminations peuvent être d’ordre physico-chimique (métaux lourds  tel le plomb, le mercure, l’arsenic…) ou microbiologiques (bactéries, toxines) et il est vivement recommandé par les autorités de « privilégier les circuits d’approvisionnement les mieux contrôlés ».

La spiruline Dihé, garantie sans métaux lourds et autres contaminants

En tant que consommateurs et passionnés de spiruline depuis une vingtaine d’années, nous avons sélectionné notre spiruline pour sa qualité et mis en place des contrôles pour nous assurer qu’elle est exempte de tout contaminant néfaste pour notre santé.

Ainsi, notre spiruline est produite dans le cadre d’un programme de Santé Publique au Burkina Faso, dans une région éloignée de toute source de pollution, loin de toute industrie, agriculture intensive ou zone de forte densité démographique. L’eau, provenant d’une nappe phréatique, est ainsi à l’abri des intrants chimiques agricoles et autres rejets toxiques, ce qui est malheureusement bien rare de nos jours particulièrement en France, en Chine (premier producteur mondial), etc. Par ailleurs, elle est ensuite testée en France par un laboratoire indépendant aux niveaux microbiologique et physico-chimique pour garantir la qualité de notre spiruline produite dans son environnement naturel.

Acheter sa spiruline sur internet ou en pharmacie/parapharmacie ?

Un article de 20Minutes préconise d’acheter sa spiruline en pharmacie/parapharmacie et non sur internet car cela serait mieux contrôlé dans les officines. Il y a un biais fondamental sur ce point : il n’y a pas de contrôle sur le net et on y trouve de toutes les qualités, de toutes les provenances. Au contraire, ce qui est vendu par une entreprise française est soumis à la réglementation française quel que soit son canal de distribution, qu’elle vende via un magasin ou sur internet. Un pharmacien n’est pas tenu de contrôler ses produits et il commercialise ceux des multinationales qui ont pignon sur rue et dont les produits font l’objet de scandales régulièrement.

Il est ainsi primordial de connaître les critères de qualité pour choisir sa spiruline et notamment sa provenance. Et là-dessus, on peut remarquer que les pharmacies/parapharmacies commercialisent des spirulines de régions connues pour leurs problèmes de pollution comme la Chine ou de provenance inconnue, comme n’importe quelle autre référence de leur catalogue qui est à l’origine adapté à la chimie.

Contre-indications pour la prise de spiruline

Effectivement les patients souffrant de phénylcétonurie, une maladie génétique rare touchant 40 personnes sur 1 million en Europe, doivent éviter toutes les sources de phénylalanine, un acide aminé qui se trouve dans toutes les protéines complètes comme la viande, le poisson, les œufs, les laitages… et la spiruline.

Quant aux personnes présentant un terrain allergique, des médecins russes[1] ont justement mis en évidence qu’une prise de spiruline quotidienne normalise les niveaux d’IgE et réduit ainsi les allergies.

Qualité des compléments alimentaires et spiruline

Finalement, il semblerait que ce qui pose problème à la professeure Irène Margaritis, chef de l’unité d’évaluation des risques liés à la nutrition de l’Anses est  « la qualité de la fabrication de certains compléments alimentaires ». Or, d’une part la spiruline Dihé est garantie pure, sans additifs contrairement aux compléments alimentaires, et d’autre part, la spiruline n’est pas un complément alimentaire (bien qu’elle puisse être consommée ainsi) mais un aliment complet comme l’épinard ou le poireau qui présente la particularité d’être très riche en nutriments essentiels.

Et ce point est particulièrement important car, contrairement à ce qui est dit, une alimentation diversifiée et équilibrée n’est plus suffisante pour notre santé car les aliments se sont considérablement appauvris ces 70 dernières années comme le rapporte le JT de M6 du 21 janvier 2015: la pomme d’aujourd’hui contient 100 fois moins de vitamines que celle de 1950, la viande rouge a perdu 50% de son fer et le brocoli 75% de son calcium sur cette période par exemple.

Bref, mangez des pommes… et de la bonne spiruline !

 

[1] L. Evets, et al. 1994. Grodenski State Univ médicale. Fédération de Russie Comité des brevets et du Commerce. Brevets (19) RU (11) 2005486. 15 janvier 1994. Russie.

Dihé a sélectionné pour vous une spiruline de qualité supérieure cultivée de manière artisanale dans son environnement naturel. Essayez-la !

Menu