Choix de la spiruline : faut-il obligatoirement se diriger vers le bio ?

En parcourant notre site, vous aurez probablement remarqué que les produits à base de spiruline que nous proposons ne sont pas certifiés “bio”. La vérité, c’est qu’il n’existe pas de cahier des charges pour certifier la spiruline comme étant issue de l’agriculture biologique… Ou du moins, pas en France. Avant de choisir votre spiruline – bio ou non –  gardez à l’esprit que les pesticides ne sont pas requis dans la culture de la spiruline : le milieu de développement de la “micro algue” est bien trop toxique pour accueillir tout autre forme d’organisme.

La spiruline “bio” existe-t-elle vraiment ?

Sur les sites internet, dans les magasins, en parapharmacie, vous trouverez pléthore de produits indiquant contenir de la spiruline certifiée “bio”. Au dos des pots contenant des comprimés ou des paillettes de spiruline, les petits logos “AB” ou “feuille européenne” trôneront en maître. Mais comment peut-on certifier une spiruline comme étant “biologique” s’il n’existe pas, en France, de cahier des charges réservé à cet effet ?

C’est en passant la frontière que les choses se compliquent un peu. L’Allemagne a créé un cahier de charges et un label réservés à la spiruline bio… Bien qu’elle ne soit pas productrice de spiruline. La spiruline “bio” que vous trouverez en Allemagne – ou importée dans les rayons des magasins français – est originaire, dans la majorité des cas, de Chine.

Depuis peu, une certification européenne a vu le jour. Problème ? Celle-ci fait référence aux “algues marines” et la spiruline n’en est pas une. Ce cahier des charges européens nommé “Algues Marines” estime que les labels “feuille européenne” et “AB” sont équivalents et impose l’apport de matières organiques dans les milieux de culture de la spiruline. Cela reviendrait à bouleverser les milieux de production… Qui se portent très bien tels qu’ils sont.

Enfin, il existe aussi des certifications privées dont l’une permet de délivrer la mention “Ecocert” et l’autre – en cours de validation – autorisera la mention “Nature et Progrès” sur les différents packaging. Toutefois, le label Ecocert n’est pas un label bio… Un simple moyen de rassurer le consommateur, donc ?

spiruline-complement-alimentaire

Peut-on se passer de labels et proposer une spiruline de qualité ?

Pour rassurer le consommateur, on peut se passer de labels. À condition d’être entièrement transparent sur les conditions de productionde la spiruline que l’on commercialise.  Permettre la traçabilité du produit et expliquer les méthodes de production sont des impératifs dont ne s’embarrassent pas toujours les vendeurs de spiruline “bio”.

Comme nous le soulignions précédemment, la spiruline est, par nature, une cyanobactérie qui ne nécessite pas l’intervention de pesticides pour se développer correctement. Toute spiruline artisanale évolue dans un milieu propre, naturel, pur, en zone tropicale ou alcaline. Chez Dihé, nous veillons à ce que notre spiruline se développe dans une eau entre 20°C et 35°C. Elle est ensuite exposée au soleil et récoltée à la main après un séchage à basse température.

Cultivée dans ces conditions, notre spiruline a-t-elle réellement besoin d’un label qui – encore aujourd’hui – n’est pas totalement certifiant ? Laissez-nous être encore un peu sceptiques.

Notre conseil : vérifier la provenance plus que le label

Ainsi, nous vous conseillons d’être plus attentifs à la provenance de la spiruline que vous consommez qu’au label qu’un packaging présente. Evidemment, il est plus facile de se fier à un symbole certificateur mais à quel prix ?Prenez le temps de vous renseigner sur l’origine et la composition de la spiruline, cela vous évitera de mauvaises surprises. Si celle-ci est cultivée dans des régions très polluées, les dommages collatéraux se feront ressentir sur la cyanobactérie (présence de métaux lourds, contaminations diverses…). “Dis-moi où tu es cultivée, je te dirai si tu es de qualité…”, tel est le credo qui pourrait s’imposer à la spiruline.

Alors spiruline bio ou non, là n’est pas nécessairement la question. Tout est une affaire d’achat conscient: nous savons la richesse et les bienfaits de la spiruline et nous souhaitons que vous en découvriez également tout le potentiel. Pour ce faire, privilégiez une spiruline cultivée dans un milieu pur et sain.Car l’on peut difficilement promettre les meilleurs résultats si l’on ne fournit pas une spiruline produit dans les meilleures conditions.

Dihé a sélectionné pour vous une spiruline d’une qualité exceptionnelle cultivée de manière artisanale dans son environnement naturel. Son goût est particulièrement doux et très apprécié de nos clients. C’est aussi une des rares spirulines garantie sans métaux lourds ni additifs.

Essayez-la, vous ne serez pas déçu !

Menu