Bienfaits de la spiruline sur le microbiote

La spiruline est connue à la fois comme probiotique et pour sa capacité à soutenir l’activité probiotique intestinale, en particulier des lactobacilles. Elle participe ainsi au renforcement de notre microbiote dont le rôle déterminant pour l’organisme est de plus en plus validé par la science. Qu’en disent les dernières études sur le sujet ?

L’importance du microbiote intestinal pour la santé

Le microbiote dans le corps humain

Flore intestinal transit intestinal

D’après l’INSERM, notre tube digestif abrite 2 à 10 fois plus de micro-organismes que le nombre de cellules qui constituent notre corps, soit jusqu’à 2 kg de micro-organismes. Cet ensemble de bactéries, virus, champignons et levures non pathogènes forment notre microbiote intestinal (flore intestinale).

Ses rôles sont de plus en plus connus et les liens entre déséquilibre du microbiote (dysbiose) et pathologies commencent à être découverts. Ce n’est cependant pas seulement la quantité de micro-organismes constituant notre flore intestinale qui importe, mais également sa diversité.

Effectivement, chez des personnes atteintes d’obésité, des études sur leur microbiote ont montré un manque de diversité en micro-organismes et font le lien avec des pathologies associées.

L’importance d’une flore intestinale en bonne santé

Le microbiote est essentiel pour une digestion sereine, une meilleure assimilation des nutriments, micronutriments et des fibres végétales. Il assure la synthèse de certaines vitamines (vitamine K, B12, B8). Il permet une bonne immunité et est étroitement corrélé aux réactions inflammatoires.

Il existe donc un lien entre la flore intestinale et les maladies intestinales inflammatoires comme la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique ainsi que le diabète et l’obésité.

La dysbiose est également liée à la prévalence de certains cancers et aux maladies neuropsychiatriques telles que l’autisme, l’anxiété, la dépression et les troubles bipolaires.

Imaginez donc l’intérêt de consommer un aliment qui permet de rendre votre microbiote intestinal plus riche et plus abondant. La spiruline serait-elle une solution pour éviter un déséquilibre de notre microbiote et au contraire favoriser sa bonne santé?

Les bienfaits de la spiruline pour renforcer la flore intestinale

Photo de spaillettes de spiruline de qualité

La spiruline pour lutter contre l’obésité et le diabète

Une étude chinoise réalisée sur des patients atteints d’hyperlipidémies a ainsi analysé les effets d’une protéase (une enzyme digestive) contenue dans la spiruline sur le métabolisme lipidique et le microbiote de personnes consommant une alimentation riche en graisse.

Celle-ci a eu des effets hypolipidémiants et cette enzyme de la spiruline a même amélioré la composition de la flore intestinale en l’enrichissant en bactéries probiotiques.

La spiruline pourrait être un traitement secondaire aux hyperlipidémies mais aussi un aliment d’intérêt chez les personnes atteintes d’obésité et de diabète de type 2 (l’hyperlipidémie est une des complications et symptômes de ses deux maladies).

Dans une seconde étude, les chercheurs ont choisi d’analyser les acides gras contenus dans la spiruline.

Des effets hépatoprotecteurs ont été évalués, ainsi qu’un effet hypolipidémiant au sein même du foie. De plus, le composant actif analysé (SPL95) a permis un enrichissement de la flore intestinale en probiotiques.

Ses résultats montrent avec évidence que ces composants de la spiruline peuvent être utilisés comme traitement secondaire ainsi que comme un aliment permettant de réguler le microbiote intestinal chez les personnes souffrant d’obésité ainsi que pour les personnes diabétiques.

La spiruline efficace pour protéger le foie ?Image d'un foie

Puis, une étude belge qui analysait l’impact de la spiruline dans la protection contre l’inflammation hépatique liée à l’âge, s’est demandée si l’action de cette cyanobactérie (la spiruline est une bactérie elle-même, et non une microalgue comme on la présente très souvent) était imputable à son effet sur le microbiote intestinal ?

L’âge prédispose à une dysfonction hépatique et à une inflammation qui peut contribuer au développement d’une stéatose du foie non alcoolo-dépendante.

La flore intestinale a changé de composition en augmentant la quantité de bactéries bénéfiques. L’immunité s’est améliorée, l’inflammation du foie à diminuée et les marqueurs de stress oxydatif ont diminué.

L’administration orale de spiruline permet donc de moduler le microbiote intestinal et d’activer le système immunitaire dans l’intestin. Ceci est un mécanisme qui peut avoir un effet bénéfique sur la protection du foie.

La spiruline, une manière naturelle de renforcer la flore intestinale

Enfin, une étude américaine a démontré qu’une supplémentation en spiruline avait des effets bénéfiques non négligeables sur le microbiote intestinal, sans augmenter sa quantité de bactéries totale.

Ces différentes études nous permettent de répondre à notre question : Oui, la spiruline serait une solution pour éviter un déséquilibre de notre microbiote intestinal.

La spiruline associée à une alimentation équilibrée permettrait de préserver et même d’améliorer la qualité de notre flore intestinale, même pour les personnes bien-portantes.

Pour les personnes atteintes d’obésité, de diabète, d’hyperlipidémies ou autres pathologies, ces études montrent que prendre de la spiruline serait très bénéfique sans pour autant se substituer à un traitement médicamenteux.

Donc si vous avez envie de tester ses effets bénéfiques sur votre santé, il est important de le signaler à votre médecin et de suivre ses indications (la prise de spiruline peut avoir un impact sur le dosage des médicaments et une possible interaction).

Dihé a sélectionné pour vous une spiruline d’une qualité exceptionnelle cultivée de manière artisanale dans son environnement naturel. Son goût est particulièrement doux et très apprécié de nos clients. C’est aussi une des rares spirulines garantie sans métaux lourds ni additifs.

Essayez-la, vous ne serez pas déçu !

Iseline Rossi Dieteticienne nutritionniste et cuisinière

Iseline Rossi, auteure de cet article et diététicienne diplômée, vous propose de répondre gratuitement à toutes vos questions. Prenez vite rendez-vous !

, , , ,
Article précédent
Recette du Buddha bowl de Jenny à la crème de spiruline
Article suivant
Les excipients sans effet notoires… mais dangereux ?

Related Posts

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Menu