Avis sur la spiruline : ce qu’en pense la communauté scientifique

Cyanobactérie appartenant à la famille des Oscillatoriaceae, la spiruline est un super aliment riche – entre autres – en vitamines, protéines et minéraux. Mais peut-on affirmer scientifiquement que la « micro algue » a des effets thérapeutiques positifs pour l’homme ? Pour le savoir, de nombreux experts de la santé nous guideront tout au long de cet article et nous donneront leur avis sur la spiruline.

L’intérêt thérapeutique de la spiruline chez l’homme 

La spiruline est riche en bêta-carotène, en acides aminés essentiels pour le corps, en vitamines (A, E, B, K) et en minéraux (fer, potassium, zinc…). Toutes ces vertus devraient agir sur le métabolisme humain : mais sont-elles pour autant à l’origine d’une amélioration thérapeutique ? 

Une action observée sur les maladies cardio-vasculaires et le diabète 

Selon deux études cliniques menées en 2001 et en 2002 (1), la spiruline aurait un effet dans plusieurs domaines thérapeutiques et agirait, notamment, sur les maladies cardio-vasculaires et le diabète

En effet, plusieurs études ont été menées sur des volontaires à qui l’on a proposé des doses de spiruline de 1 g à 8 g par jour et ce dans une période allant de 6 semaines à deux mois. Les résultats observés sont significatifs : 

  • Augmentation du taux de cholestérol HDL – à savoir le bon cholestérol – et diminution des autres paramètres lipidiques (cholestérol total, cholestérol LDL, cholestérol VLDL, triglycérides). 
  • Diminution du taux de glucose sanguin : implique la réduction de l’hémoglobine glyquée (la part de l’hémoglobine qui capte le sucre dans le sang)
  • Diminution des fréquences cardiaques et de la production des apolipoprotéines (protéines qui contiennent et transportent des lipides dans le sang)

En somme, l’action de la spiruline sur le cholestérol et les maladies cardiovasculaires est manifeste. 

Concernant le diabète, on observe un impact chez les sujets de diabète insulino dépendants (type 2) grâce à un contrôle de la glycémie et de la lipidémie. L’acide linoléique contenu dans la cyanobactérie contribue à l’amélioration des taux de lipides chez le diabétique insulino dépendant. Selon une étude menée par le Dr ZX Huang (2), la spiruline permet une diminution de la glycémie, du cholestérol total, des triglycérides et une nette amélioration du cholestérol HDL chez les animaux atteints de diabète. 

Effets immuno-modulateur, anti-inflammatoire, anticancéreux, hépatoprotecteur de la spiruline

La « micro algue » miracle a également un ascendant sur le fonctionnement du système immunitaire. La spiruline active notamment les cellules T et B, ce qui favorise la production d’anticorps. Elle agit également sur la génération des cytokines et de l’interleukine, des immuno-modulateurs précieux. Enfin, elle a également des effets antianémiques : sa haute concentration en fer génère une augmentation de l’hémoglobine. 

Quant à ses vertus anticancéreuses, une étude menée en 2011 (3) les prouve. Pendant 12 mois, plusieurs patients ont consommé de la spiruline. Les résultats sont édifiants : 

  • Régression tumorale après une application topique ou apport entéral d’extrait de spiruline 
  • Régression complète de la leucoplasie chez 45% des patients  

Bien évidemment, la spiruline n’est pas un aliment miracle qui peut prétendre guérir les maladies les plus complexes. Mais son utilisation alternative aide à prévenir ou à améliorer certains aspects de la maladie dont souffrent de nombreux patients. 

avis sur la spiruline

Lutter contre la malnutrition et agir sur le virus du VIH 

Selon plusieurs experts, la spiruline a également un rôle à jouer dans la récupération nutritionnelle des enfants souffrants de malnutrition. Une enquête a été faite auprès d’enfants âgés de 6  à 60 mois et souffrant de malnutrition sévère (4) : après plusieurs mois de cure à base de spiruline, on constate une augmentation de la taille et du poids des enfants. 

En parallèle, les scientifiques ont pu observer les effets nutritionnels et immunostimulants de la spiruline chez les enfants infectés par le VIH. Que ce soit une augmentation de l’hémoglobine (5) ou des protéines (6) dans le sang, la spiruline semble être bénéfique aux personnes souffrant du VIH en exerçant une action antivirale importante

En ce sens, l’action de la spiruline est prometteuse. Parce qu’elle permet une augmentation du taux d’hémoglobine dans le sang, elle pourrait être utile dans le traitement de pathologies comme le paludisme. 

Des effets thérapeutiques significatifs… Mais une précaution toujours de mise 

Ces quelques études nous ont permis d’avoir accès au point de vue de différents experts sur la question de la consommation de la spiruline. Les résultats prouvent qu’elle a des effets nutritionnels, antianémiques, antidiabétiques ou encore anticancéreux. Ce super aliment est donc très prometteur dans les traitements thérapeutiques alternatifs. 

Toutefois, l’Agence nationale de sécurité sanitaire et de l’alimentation (ANSES) nous met en garde : toute consommation de spiruline implique une attention particulière à la provenance et aux conditions de production de la cyanobactérie. Être vigilant, c’est l’une des conditions essentielles pour assurer sa bonne santé. 

Sources :

(1) Parikh P, Mani U, Iyer U. 2001. Role of Spirulina in the Control of Glycemia and Lipidemia in Type 2 Diabetes Mellitus. J. Med Food. ; Samuels R, Mani UV, Iyer UM, Nayak US. 2002. Hypocholesterolemic effect of Spirulina in patients with hyperlipidemic nephrotic syndrome. J. Med. Food.

(2) Dr ZX Huang, “China Journal of Materia Medica Chinese”, février 2005

(3) Karkos P, Leong S, Karkos C, Sivaji N, Assimakopoulos D. 2011. Spirulina in clinical practice: evidence-based human applications. Evid-Based Complement Altern Med ECAM., 2011

(4) Branger B, Cadudal J, Delobel M, Ouoba H, Yameogo P, Ouedraogo D, 2003. Spirulina as a food supplement in case of infant malnutrition in Burkina-Faso

(5) Simpore J, Zongo F, Kabore F, Dansou D, Bere A, Nikiema J B. 2005. Nutrition rehabilitation of HIV-infected and HIV negative undernourished children utilizing Spirulina.

(6) Yamani E, Kaba-Mebri J, Mouala C, Gresenguet G, Rey JL. 2009. Use of Spirulina supplement for nutritional management of HIV-infected patients: study in Bangui, Central African Republic.

Dihé a sélectionné pour vous une spiruline d’une qualité exceptionnelle cultivée de manière artisanale dans son environnement naturel. Son goût est particulièrement doux et très apprécié de nos clients. C’est aussi une des rares spirulines garantie sans métaux lourds ni additifs.

Essayez-la, vous ne serez pas déçu !

Menu